Grève chez O’tacos Pigalle

Le 9 février 2018, notre collectif a été appelé pour soutenir un mouvement dans un O’tacos, à Pigalle (Paris 18ème).

Après avoir fait la rencontre des 24 salariés, nous avons été choqués par les méthodes de ce franchisé.

Ce sombre personnage, pratiquait un véritable esclavagisme moderne:

Salariés pas payés, pas déclarés, sans planning de travail, frappés, harcelés sexuellement,………

Le franchisé ne ‘est jamais présenté, à l’inspection du travail malgré les convocations reçues.

Fatigués par cette situation, les salariés ont donc décidé de se mettre en grève et l’occupation du restaurant, soutenus par des organisations syndicales et des politiques.

Malgré les tentatives d’intimidations du franchisé, ils n’ont rien lâchés.

Devant leurs déterminations, et après avoir été mis au courant, la direction générale de O’tacos, a reçu une délégation de salariés et syndicats, pour connaitre les raisons de cette grève.

Lorsqu’ils ont eu tous les témoignages des salariés, la direction de O’tacos a immédiatement retiré à titre conservatoire la licence du franchisé. Les salariés quant à eux ont eu quelques engagements de la part de la direction.

Une jolie lutte qui prouve que la détermination collective peut vaincre.

Encore bravo à tous les salariés qui s’indignent et qui luttent!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA